18/06/2010

ÉCRIRE, LIRE.

Pas de dessin aujourd'hui, mais l'envie irrésistible de partager avec vous quelques mots du grand Tchékhov sur...


"Ce n'est pas que je pensais à elle, mais son ombre légère demeurait comme posée sur mon âme".
Tchékhov, De l'amour.


"Quand son amour pour elles s'était refroidi, leur beauté avait éveillé en lui de la haine et ç'avait été comme si les dentelles de leur linge s'étaient transformées en écailles".
Tchékhov, La Dame au petit chien.


Peut-être que je rééditerai cette note, si le cœur m'en dit.


Édit :
"Dans mon enfance, écrit-il, je n'ai pas eu d'enfance".
"Il faut donner à manger à Papa et Maman", répètent comme une plaisanterie les jeunes Tchékhov.

2 commentaires:

Papillon a dit…

Je fais mienne la première...... merci....

Gary MAEL a dit…

merci à toi et au fait, bon anniversaire à ton blog !